Publié le 29/06/21 par Nicolas DUBOSCQ

Laure Valdor : « Avoir une saison normale, tout simplement ! »

C'est à l'occasion des « P'tits J.O» de la Gym que nous avons retrouvé la Présidente du Stade Laurentin GR, Laure Valdor, pour faire un point sur l'année qui vient de s'écouler et se projeter vers la prochaine rentrée ...

Madame Valdor, comment s'est déroulé le retour dans votre salle ?

Ce fut rapide ! Nous avons mis en place un protocole assez simple mais d'une grande efficacité. Cela a été facilité par le fait que nous n'avons pas de restriction de jauge car nous n'avons pas de grands groupes qui le justifient. Au final, cela n'a pas été trop contraignant !

Avez-vous retrouvé tous vos licenciés ?

Dans l'ensemble oui ! Nous avons tout de même perdu quelques licenciés notamment au premier trimestre et un peu en cours d'année. Si nous faisons le compte, cela représente près d'une dizaine d'adhérents.

Dans quel état d'esprit sont celles qui ont repris ?

Dans un très bon état d'esprit ! Elles étaient heureuses de se retrouver et de retrouver leurs "coachs". Elles se sont très vite tournées vers l'année prochaine.

Quels ont été les objectifs de cette fin de saison ?

Au niveau des dirigeants, c'était la préparation des "P'tits Jo" et de la journée "Portes ouvertes" pour clore l'année ainsi que la préparation de la saison prochaine en faisant un petit bilan niveau sportif afin d'organiser les groupes de gymnastes pour l'année prochaine. De plus, une de nos entraîneurs attend un "heureux événement", il a donc fallu réorganiser l'encadrement pour la rentrée prochaine.

Du côté des gymnastes, c'est de se projeter vers de nouveaux challenges ! C'est à dire de jeunes gymnastes qui intègrent les compétitions en individuelles en plus de celles en équipe qu'elles connaissaient déjà tandis que d'autres vont faire leurs premiers pas dans la compétition en équipe. Tout ceci a un double rôle : monter les filles en compétences et renouveler les groupes de compétition.

Quelles sont vos aspirations pour l'année prochaine ?

Avoir une saison normale, tout simplement ! Avoir une saison durant laquelle les filles puissent évoluer au niveau loisir et compétition et s'épanouir au sein du club ...

En tant que présidente, quel bilan dressez-vous de cet exercice 2020/21 ?

Un exercice frustrant sur le plan sportif dans le sens où nous n'avons pas pu vivre une saison normale et organiser de  compétitions. Un exercice frustrant également sur le plan humain car nous n'avons pas pu programmer des moments de convivialité comme la Fête du Club et le Gala de fin d'année qui sont des rendez-vous très importants dans la vie du club.

Quelle est votre regard sur la situation sanitaire actuelle et la saison prochaine ?

J'ai un regard plutôt optimiste sur la situation sanitaire actuelle et sur la saison prochaine ! Toutefois, certaines adaptations seront peut-être nécessaires pour son bon déroulement. Une chose est sûre, c'est qu'il nous faut tout faire pour éviter ce que nous avons connu l'année dernière à la rentrée ...