©Salle A
DÉCONFINEMENT : LE SPORT EN INTÉRIEUR AUTORISÉ POUR LES MINEURS À PARTIR D'AUJOURD'HUI
En matière de sport, la réglementation évolue : les mineurs, par exemple, sont autorisés à reprendre des activités extrascolaires encadrées en intérieur. C'était déjà possible en plein air.

A partir d’aujourd’hui et, par conséquent, pendant les vacances de Noël, les mineurs pourront s’adonner à leur activité sportive préférée dans tous les équipements, en intérieur comme en extérieur, ont annoncé, dans un communiqué, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana Maracineanu, ministre chargée des Sports, confirmant la volonté émise le 17 novembre par le chef de l’Etat. 
A l’intérieur toutefois, « seule une pratique sans proximité avec les autres sportifs est autorisée, ce qui exclut les pratiques sportives avec contacts ». La pratique en extérieur avait, quant à elle, repris à la fin novembre sans contact, pour le football, par exemple. Les cours d’EPS et périscolaires n’ont, eux, pas été arrêtés. « Les rassemblements demeurent limités à 6 personnes mineures dans l’espace public sauf si l’activité est encadrée par un éducateur sportif diplômé ».

Des stages pendant les vacances scolaires

Les associations et les clubs sportifs, qui le souhaitent - les vacances de Noël sont, généralement, pour beaucoup une période de trêve - pourront donc accueillir les licenciés de moins de 18 ans dans les gymnases, les piscines, les courts couverts « dans le respect des protocoles applicables (distanciation, port du masque avant et après la pratique) et avec accès aux vestiaires collectifs ».
« Cette décision permettra aux acteurs privés (salles d’escalade, squash, par exemple) comme associatifs (en difficulté avec une perte de licenciés estimée à 20 % selon le CNOSF) de proposer aux familles une prise en charge, par un éducateur diplômé, des enfants notamment au travers de stages pendant les vacances scolaires. Dans les établissements recevant du public, les effectifs autorisés ne sont pas limités par principe, mais doivent découler de l’application des protocoles sanitaires, ajoutent les ministres. Nous savons les collectivités très soucieuses de garantir l’accès aux équipements couverts y compris pendant les fêtes et les remercions de tout cœur de leur mobilisation pour la continuité de l’activité associative si essentielle dans cette période troublée ». 

Les adultes restent à l’extérieur

A l’exception des sportifs de haut niveau et des étudiants en éducation physique, ou des personnes qui se voient prescrire du sport par ordonnance (pour une maladie chronique, par exemple), ainsi que des personnes à handicap reconnu, les licenciés majeurs, eux, ne sont toujours pas les bienvenus à l’intérieur des enceintes sportives. Ils ne peuvent donc se dépenser qu’en plein air. 
« Dans l’espace public, la pratique auto-organisée comme encadrée par un club ou une association reste possible dans le respect du couvre-feu (retour au domicile à 20 h maximum) et dans la limite de 6 personnes (y compris si l’activité est encadrée par un éducateur diplômé) », précise le ministère. Dans les équipements sportifs de plein air, le seuil des six personnes ne s’applique pas si l'activité est encadrée. « La pratique auto-organisée comme encadrée par un club, une association ou un éducateur sportif professionnel reste possible dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires (distanciation physique obligatoire) ». « Seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle et les personnes à handicap reconnu (…) »  et les encadrants « seront autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements ».

7 janvier 2021

Pour le reste, les professionnels de la montagne ont coché la date du 7 janvier 2021 comme étant celle de l’ouverture de leur saison. Elle pourrait être, en effet, celle de l’ouverture des remontées mécaniques que le gouvernement a choisi de maintenir fermées pendant les fêtes « sauf pour les mineurs encadrés par un club fédéral »  et les sportifs de haut niveau.
La pratique, même encadrée, des raquettes, du ski de fond et du ski de randonnée est autorisée dans la limite de six personnes. L’échéance est la même pour les enceintes sportives (stades…), qui resteront donc soumises au huis clos a minima jusqu’au 7 janvier.