©Photo Laurent Thareau
DÉCONFINEMENT : QUELS SPORTS POURRA-TON PRATIQUER?
Si les activités sportives individuelles et en plein air sont autorisées à partir du 11 mai, les sports de contact et collectifs devront attendre. On fait le point.

« Il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre, et en respectant les règles de distanciation physique », a énoncé le Premier ministre lors de son intervention à l’Assemblée nationale. « Dans cette période particulière, je souhaite que la pratique reprenne de manière progressive pour limiter les risques de contamination », a néanmoins précisé la ministre des Sports Roxana Maracineanu, sur Twitter, un peu plus tard. Le ministère des Sports travaille ainsi avec les fédérations pour élaborer un guide des modalités des pratiques sportives, qui doit être disponible au cours de la semaine prochaine.

Mais concrètement, en attendant, au-delà des sports individuels comme la course à pied ou le cyclisme, quelles autres disciplines pourraient « rouvrir » ?

Le tennis par exemple ? Il est à la limite entre sport individuel et collectif, car pratiqué potentiellement à quatre sur un court. « Liberté de jouer au tennis en extérieur en respectant les gestes barrières », a rapidement réagi le président de la Fédération française de tennis, Bernard Giudicelli mardi soir, après les déclarations d’Édouard Philippe.

C’est pour cela que la FFT a rapidement publié un communiqué qui précise son action auprès du gouvernement. Le voici :

“La FFT, en partenariat avec tous les acteurs concernés, a communiqué une série de propositions au ministère des sports. 

Des réflexions sont actuellement conduites par le ministère des sports en partenariat avec tous les acteurs concernés afin d’envisager les conditions, notamment médicales et sanitaires, dans lesquelles une reprise progressive de l’activité sportive pourra être mise en œuvre.

Ainsi, la FFT a préparé un guide des bonnes pratiques du tennis dans lequel est présenté une série de mesures et de recommandations permettant de lutter contre la propagation du COVID-19.

Ce guide, proposé lundi 27 avril à la Ministre, est destiné aussi bien aux joueuses et joueurs de haut niveau qu’à tous les pratiquants dans les clubs afin de les accompagner lors de la reprise de leur discipline dans des conditions optimales de sécurité.

Les mesures proposées sont progressives dès la sortie du confinement et valorise les spécificités du tennis (sport individuel, en plein air, ..). Nous donnerons toutes les informations dès lors que les décisions gouvernementales auront été prises et qu’elles nous seront communiquées”.

Dans quelles conditions ? Échanger des balles en simple devrait être possible à condition de respecter une distance de plusieurs mètres entre les joueurs. Mais quid du double (4 joueurs), ou des entraînements avec plus de 2 joueurs sur le court ? Le président de la FFT promet un guide technique, juridique et sanitaire le 4 mai.

Les sports de plein air dans l’expectative

De même, le ministère avait défini des « sports de plein air à risque » au moment du confinement qui étaient interdits, pour « ne pas prendre le risque de mobiliser les réseaux de soin d’ores et déjà surchargés ».

Parmi ces sports figuraient notamment les « sports nautiques, sports aériens, mécaniques, de montagne, sports urbains de type skateboard et roller ». Qu’adviendra-t-il de cette interdiction, sachant que la fermeture des plages au moins jusqu’au 1er juin rend impossible les activités nautiques ?