HENRY DARDENNE : « LA VIE ASSOCIATIVE EST FRAGILISÉE »
Ancien président de trois associations dont « Retraite Sport et Santé » et membre de l’actuel conseil d’administration de la Fédération du Stade Laurentin, Henry Dardenne nous livre sa vision sur la situation associative actuelle …

Selon vous quelle doit-être la posture d’un président en cette période de crise sanitaire ? 

En ces périodes difficiles, il est primordial pour un président de maintenir le lien avec les adhérents par tous moyens (mails, vidéos, site internet...) afin d'éviter - surtout s'il s'agit de seniors - les ravages psychologiques.

Quel challenge représente à l'heure actuelle la "vie associative" ? 

C'est le problème n° 1. En l'absence de presque toutes les activités, la vie associative est fragilisée. D'où la nécessité de mettre tout en œuvre pour la conserver malgré l'absence de rencontres physiques.

Que pensez-vous du projet de « Pass vaccinal » ? 

C'est une question de fond. Je pense que ce « pass » va devenir une réalité au niveau de l'Europe.  Bien que des questions se posent, notamment pour atteinte à la liberté, « le pass » permettra une reprise plus rapide des activités physiques dans les clubs...

Quelle vision avez-vous des prochains mois ? 

Il faudra vraisemblablement une troisième injection du vaccin en raison des « variants », ce qui nous emmène à la fin mai... Mais on peut espérer qu'en septembre 60 à 70% de la population sera vaccinée ce qui entraînerait une certaine immunité collective.

Espérons que nous pourrons reprendre l'essentiel de nos activités pour la rentrée de septembre !