JEAN MARIE HENRY : « NOTRE ''FÉDÉ'' EST UNE VIEILLE DAME QUI A TOUJOURS SU SE RELEVER ! »
Entre inquiétudes et espoirs, le président de la Fédération du Stade Laurentin livre avec lucidité sa vision sur la situation actuelle.

A l’aube d’une nouvelle année associative et sportive lancée par le Forum des Association, le 5 septembre dernier, Jean Marie Henry revient sur un exercice 2019-2020 « inédit » tout en se projetant sur un exercice 2020-2021 pour le moins incertain...

 

Selon vous, peut-on qualifier l’exercice 2019-2020 de « saison blanche » ?

Je pense que non car il y a eu une demi-saison jusqu’en mars avec un fonctionnement normal. Malheureusement, elle a été tronquée à partir du mois de mars avant de reprendre différemment en fonction des clubs. « Blanche » non mais sûrement inédite et unique !

Quel est votre avis sur la gestion de cette crise au niveau institutionnel ?

La pandémie de la Covid-19 est un évènement extraordinaire et jamais vu qui a surpris tout le monde et notamment nos institutions. Les états et le monde entier ont dû improviser, tenir compte des connaissances scientifiques et médicales.

Il fallait réagir et surtout juguler l’occupation impressionnante des services hospitaliers de réanimation qui étaient sous tension. Le confinement était nécessaire et il fut efficace !

L’arrivée tardive des masques au début de l’épidémie a eu des conséquences. Les institutions ont réagi avec leurs moyens.

Qu’est ce qui a fait la force du « Stade Laurentin » pendant le confinement ?

La réactivité ! Notamment dans la recherche de masques avec l’aide du Conseil Régional. Et nous avons réussi à nous en procurer 10 000 ! Ces masques nous les avons ensuite vendus à prix coûtant aux quinze clubs ayant participé à cette action.

La communication a été également une de nos forces ! Nous avons essayé de garder le contact  durant la période de confinement avec les clubs grâce aux médias sociaux et aux articles rédigés par les journalistes de SudEast Info qui étaient mis en ligne sur le site de la Fédération et notre page Facebook*.

Un autre de nos points forts a été la relation étroite que nous avons entretenue avec le Service des Sports et la Municipalité.

Quel est votre regard sur la reprise des activités et quel bilan en tirez-vous ?

La prudence est de rigueur ! Il n'y a qu’à écouter les nouvelles. La contamination persiste même si elle est asymptomatique à 85% et très peu morbide, il faut rester prudent !

La difficulté de cette reprise vient, entre autres, du fait qu’il y avait plusieurs intervenants ! Entre les directives des collectivités locales et des fédérations, il est parfois difficile voire très difficile même de mettre en place les différents protocoles sanitaires préconisés.

A cela s’ajoute l’inquiétude des adhérents qui est grande et légitime. Mais les présidents de nos 32 clubs ont sur réagir et ont démontré une réelle capacité à adapter différemment  leurs activités.

C’est avec l’aide de leurs professeurs,  éducateurs, et bénévoles qu’ils ont proposé, pour une majorité et dès qu’ils l’ont pu, des solutions : des stages, réunions, sorties, informations et contacts à destination de leurs licenciés.

Une chose est certaine, la reprise d’activité à la rentrée sera dépendante du niveau de la pandémie et de son évolution sur le plan local. A nous de respecter les décisions du Maire et de ses élus. La santé avant tout !

Peut-on alors concilier sur le long terme pratique sportive et protocole sanitaire ?

Oui sous certaines conditions. Cela dépendra de la réalité et des conditions d’exercice de chaque club. Il est facile sur le court terme de trouver des solutions mais sur le long terme, il est difficile d’y répondre à l’heure actuelle.

Toutefois, nous saurons réagir et nous adapter ! Et ceci avec l’aide de la Ville de Saint-Laurent-du-Var qui, rappelons-le, a été récompensée du label « VILLE SPORTIVE » par le Comité Régional Olympique.

Dans quel état d’esprit abordez-vous l’exercice 2020/2021 ?

Nous sommes inquiets mais confiants ! La saison 2020 se termine et, avec le forum des associations, a débuté la nouvelle saison. Nous y verrons plus clair à ce moment là.

Quelles sont vos craintes pour cette nouvelle année ? Vos Espoirs ?

Ma crainte, la reprise d’un confinement qui aura de lourdes conséquences sur la saison sportive à venir.

Mon espoir, l’envie des clubs et des adhérents est de reprendre. J’ai confiance en la capacité d’adaptation des clubs. Ils l’ont déjà fait pour clore une saison 2019-2020 inédite et, j'en suis sûr, sauront de nouveau faire face …

« 2020/2021 » année du numérique et de la communication ?

Dès le début de l’année 2020, les présidents du conseil d’administration et le Service des Sports, en accord avec M. ALLARI adjoint aux sports et M. le Maire, ont décidé de consacrer l’essentiel de notre subvention dans la mise en place d’un programme de communication efficace.

Pour cela, nous avons sollicité la société SudEast Info. Ses journalistes ont pris contact et se sont rendus, quand c’était possible, dans les clubs afin de réaliser articles et reportages dignes d’un journal.

Presque tous les clubs ont été visités et même quelquefois à plusieurs reprises avec ensuite la publication des articles sur notre site et notre page Facebook*.

Tout est fait pour la promotion de la Fédération et des clubs affiliés. Il y a également une campagne d’affichage financée par la Municipalité et la mise en ligne de vidéos pour annoncer le Forum des associations organisé par le service des sports.

Quelles seront les autres priorités de la Fédération cette année ?

Les autres priorités que nous avons fixées cette année vont être la mutualisation des équipements et des fournisseurs  ainsi que la recherche de sponsoring.

Quels enseignements tirez-vous donc de ces six derniers mois ?

Si quelque fois tout n’a pas été bien compris par nos adhérents, il faudra continuer à garder une cohérence dans les décisions futures à prendre quelles que soient les situations.

Le rôle des individus est important. Je fais confiance en nos sportifs ! Patience, compréhension et surtout solidarité seront de mise …

Notre « Fédé » est une Vieille Dame qui a l’expérience et un vécu, tragique quelquefois (la Guerre 39-45, la crise économique de 2008, l’épidémie de poliomyélite, la grippe espagnole…..et bien d’autres), mais qui a toujours su se relever.

Mon souhait est que dans 12 ans, nous célébrerons son centenaire !

Avant de conclure, je tiens à remercier vivement :

- M. le Maire Joseph SEGURA, l’Adjoint aux Sport Gilles ALLARI ainsi que tous les élus

- Le service des Sports, son directeur Sébastien SOUCASSE et ses adjoints Clément BENEDETTI, Eric LONGIN

- Les services de la Mairie et son directeur  M. CAPOMACCIO Eric

- et mes présidents du Conseil d’Administration :

  • M. GREGORI  Philippe (Président du Stade Laurentin Rugby)
  • M. ZERBINI Alain (Président de Retraite Sport et  Santé)
  • M. DARDENNE Henry (Trésorier)
  • M. CHARDIN Philippe  (Président du Stade Laurentin Athlétisme)
  • M. MARCHETTI Denis (Président du Stade Laurentin Musculation)
  • M. MARCHESI Stephan
  • M. PERINO Alain (Président du Team Rallye Stade Laurentin)
  • M. CAIRONI Luc  (Président du Tir Club Stade Laurentin)
  • M. CASTAGNOLA Louis (Président du Club Var Mer)
  • M. VAGLIO Christian (Saint Laurent Moto Club)
  • M. GEOFFROY Michel : Secrétaire

Courage et soignez bien votre santé en continuant à faire du sport !

 

* site : fedestadelaurentin.fr et Facebook : stade laurentin