©
L'AMICALE BOULISTE, LA CONVIVIALITÉ À EN PERDRE LA BOULE
Au Club de l'Amicale Bouliste, l'accueil des sociétaires est essentiel

Dans ce club sympathique du parc François Layet, pas de pétanquiers. Les terrains ? Au nombre de 10 (8 sur sable, 2 sur chape), ils sont spécialement conçus pour la pratique du sport boules et de la Lyonnaise, disciplines spécifiques du Club Amicale bouliste laurentin, créé en 1936 ! « Il y a des règles dans notre sport : on ne touche qu’une boule pas deux lorsqu’on tire. On n’a pas les deux pieds au sol et on lance à 20 mètres. Nos anciens apprennent tout ça aux jeunes qui se présentent chez nous ».

Au sein de ce clos, on attache d’ailleurs autant d’importance à la transmission, au devoir de mémoire mais aussi à la convivialité et à l’accueil qu’aux résultats sportifs.

« Nous comptons 40 membres dont 7 ont plus de 80 ans, » annonce avec une réelle fierté et un immense sourire le président Charles Verrechia.

« L’histoire fait partie de notre ADN. Nous avions d’excellents résultats au niveau national, il y a cinq ans, mais désormais, avec moins d’argent, c’est un peu plus difficile.
Mais il y a un point positif : nous avons conservé l’état d’esprit qui fait notre force. Nous sommes un club accueillant, familial, les gens viennent deplusde50kmàlarondepourse rencontrer, disputer des tournois que nous organisons ».
Des arguments qui donnent très envie de faire un détour vers les clos de l’Amicale bouliste...