A Saint-Laurent-du-Var, le Taekwondo n'est pas pris par dessus la jambe


Photo Aziz EL Kellali
Cet art martial coréen est très implanté sur la commune. Pour fêter ses vingt ans, il a accueilli le Maître Park Moon Soo.

Les coups de pieds volent haut. Dans l'enceinte du dojo Allari, les taekwondoistes ont la tête dans les nuages en recevant les précieux conseils du grand Maître Coréen Park Moon Soo : « C’est une fierté et un privilège de le recevoir et d’organiser ce type d'événement », se réjouit Aziz El Kellali, coach du club. Sur invitation privé, les clubs de Grasse, de Cagnes-sur-Mer, de Cannes, mais aussi ceux venus de Corse et d’Irlande entendent le gong résonné l’art Hoshinsoul prend vie. Le maire Joseph Segura et la députée, Laurence Trastour, sont venus fêter les 20 ans du Stade Laurentin Taekwondo. La flamme de la tradition est vive. L’ambiance est conviviale. Les exercices s’enchaînent Les élèves sont concentrés. A l’appui du mur, les combattants s’élèvent pour infliger un coup de pied sauté à leurs adversaires. Sous les couleurs du Master Park, les poumsés permettent d’explorer les techniques de base. Aziz El Kellali est satisfait de ce stage unifiant les clubs : « Le stage était ouvert à tout les taekwondoistes du département et de toutes les tranches d'âge ». Le Taekwondo a encore frappé fort avec 190 participants !

 

Mentions légales