©Photo Laurent Thareau
LUTTE LAURENTINE : DES PROJETS À VOUS METTRE LA TÊTE À L’ENVERS !
Ça y est, les Lutteurs laurentins peuvent retrouver la salle Maurice Sauvageot. Quant au club, il nourrit le projet d'accueillir en 2021 une grande compétition...

 

Nouvelle phase du déconfinement rime avec nouveau souffle pour certains sports. Des sports encore privés de leur pratique au début du mois de juillet. Mais, depuis le lundi 13 juillet, les sports de combat ont enfin pu reprendre leur activité. Une annonce très attendue par les passionnés.

C'est le cas du Stade Laurentin Lutte, présidé par Jean-Noël Bahaderian, qui peut donc rouvrir ses portes pour « les plus motivés qui souhaitent poursuivre leur sport en juillet et en août ». 

La reprise n'a tout de même pas été effective la première semaine, le club devant obtenir les autorisations de la mairie, en lien avec le protocole sanitaire fixé par le ministère des Sports. 

Le World Tour de Beach Wrestling

Après cette drôle de période et cette reprise en étapes, l'association a déjà les yeux rivés sur la rentrée. Avec « deux grands projets pour le club » en perspective. D'abord retrouver ses 130 licenciés, qui en font l'un des meilleurs régionaux en terme de formation et d'accession au haut niveau. Ensuite, accueillir, ici, à Saint-Laurent-du-Var, une grande compétition de Beach Wrestling, c'est-à-dire de Lutte de plage.  Deux clubs de la région (Saint-Laurent et La Seyne-sur-Mer) ont postulé pour ce 1er Challenge méditerranéen et attendent la réponse de la Fédération Française de Lutte (FFL). Mais l'enjeu sportif et de visibilité pour la discipline ne s'arrête pas là : le président de la FFL doit revenir dans l'été pour analyser de nouveau les infrastructures laurentines et envisager la possibilité pour la Ville d’organiser une étape du World Tour de Beach Wrestling : une autre perspective renversante pour la Lutte laurentine mais aussi pour la commune !