©Photos Taekwondo Master Park
TAEKWONDO MASTER PARK : DES ADHÉRENTS TOUJOURS EN MOUVEMENT
Les adhérents laurentins du Taekwondo Master Park, amenés leur professeur Aziz El-Kellali, n’ont jamais arrêté la pratique de leur passion. Leur sport pouvant s’exercer à distance

Rien n'arrête la passion pour le Taekwondo. Même pendant le confinement, les licenciés du Taekwondo Master Park ont poursuivi leurs apprentissages alimentés sous la forme de vidéos d’entraînements à la fois par leur professeur, Aziz El-Kellali, et par Maître Park Moon Soo. Dès la première phase de déconfinement, ils ont été autorisés à reprendre ensemble leur sport, en plein air, aux parcs de Vaugrenier et de la Valmasque. Les entraînements se faisaient alors par groupe de 10, deux fois par semaine entre 17 et 20h. « On a eu beaucoup de demandes, d'adultes comme d'enfants. Il y avait une vraie impatience de se retrouver » relate l’entraîneur, 6ème Dan (W.T.F), toujours très engagé pour son club. ​​​

Enfin, la salle a rouvert mais selon un protocole sanitaire précis. Le nombre de participants pour chaque cours étant limité, « les inscriptions se font en ligne. Ça a été un peu compliqué de s’habituer à ce nouveau format » ajoute Aziz El-Kellali, mais avec le temps parents et élèves se sont habitués. « Au moins s’il y a une deuxième vague on est prêt à y faire face. On désinfecte tout, on respecte la distanciation et on prend même la température des petits ».

Pour cette reprise, le coach a organisé un stage de trois jours début juillet pour les moins de 11 ans avec deux heures d'activités le matin et trois l’après-midi. « On a mêlé Taekwondo et jeux ludiques : les petits se sont éclatés ». 

Le club organise aussi un stage international (avec des combattants venant de Suisse et du Portugal) du 30 juillet au 5 août. Il se déroule dans un premier temps à Cannes puis à la montagne dans l’arrière-pays niçois. On vous l'avez dit : même au coeur de l'été, rien n'arrête la passion du Taekwondo !