©DR
DES LAURENTINS PARFAITEMENT LANCÉS
Avec quatre victoires en autant de rencontres, le Rugby Stade Laurentin est leader. De bon augure pour tenter de remplir l’objectif de la montée.

C’est fait : le Rugby Stade Laurentin est de retour avec un début de saison qui colle parfaitement aux ambitions du club ! L'équipe fanion du Stade Laurentin Rugby, qui évolue au niveau Honneur Territoire, a repris sa course à la montée en Fédérale 3 avec quatre victoires en autant de journées disputées. "Aujourd'hui, on profite", claque le manager général du club, Philippe Buchet. "On ne sait pas si demain on jouera... Même si notre situation est plus confortable que les clubs qui évoluent en salle, l'avenir n'en reste pas moins incertain." Alors, être devant, reste capital et les Laurentins savent de quoi il en retourne.

En mars dernier, alors classé en troisième position et donc en course pour disputer un match de barrage pour l’accession en Fédérale 3, le Stade Laurentin Rugby avait vu sa saison être stoppée nette,  avec un barrage à l'eau. Arles, leader, est monté, comme le règlement le prévoyait, mais les instances ont décidé, aussi, de prodiguer au SMUC un ticket d'accession, alors que les Marseillais aurait dû affronter les Maralpins en terrain neutre sur un match sec pour décider de la montée.

Gommer les imperfections

L'objectif a été reconduit et - pour le moment - quoi qu'il advienne, le SLR est en bonne position. "Sur les quatre premières journées, nous avons rencontré trois promus. Quant à la première place, elle est promise à Avignon - Le Pontet qui possède un effectif de qualité Fédérale 2, ce qui est surdimensionné pour notre niveau." tempère Philippe Buchet. Notons que si Les Laurentins sont aujourd'hui leader, c'est aussi parce que les Vauclusiens comptent un match en retard. Rien n’échappe au nouveau manager qui n’a pas hésité à mettre en place des séances vidéos et qui permettront d’essayer de gommer les petites imperfections qui n'ont pas permis aux Laurentins de décrocher le bonus offensif à trois reprises depuis le début de saison.

Quoi qu'il en soit, Philippe Buchet estime que son groupe est dans le vrai et qu'il faut poursuivre dans cette voie. "Malgré les conditions difficiles, sans douche, sans vestiaire et avec cette chape de plomb sur la tête, l'investissement des garçons est total. Aux entraînements, avec la réserve, on monte jusqu'à 65 joueurs sur une même séance ! C'est formidable. Ils ne rechignent pas et le week-end ils sont récompensés."

C’est avec quatre points d’avance dans son escarcelle que s'avance Saint-Laurent-du-Var s’avance vers deux rencontres importantes face à Digne-les-Bains puis à domicile contre Fos-sur-Mer. Deux formations mal classées, sur le papier inférieures au SLR. Glaner deux succès sera nécessaire pour continuer de soigner l’objectif et si possible avec le point de bonus offensif pour ne pas laisser la moindre espérance aux poursuivants.