©Photo Juliette Benard
THOMAS NAHON, UN MENEUR " HEUREUX "
La victoire dans le money-time du Stade Laurentin obtenue à huis-clos face à Cagnes-sur-Mer lors de la 1re journée de championnat de N3 a rasséréné l’équipe du coach Alan Semeria.

Pour son entrée en lice en Nationale 3, les équipiers de Thomas Nahon se sont imposés à domicile face à Cagnes-sur-Mer par la plus petite des marges : 62-61. Qu'importe, avec ce premier succès, à huis-clos le Stade Laurentin a déjà égalé son bilan de l'année dernière. « Nous sommes évidemment heureux d’avoir pu remporter ce match dans le money-time mais encore plus d’avoir pu fouler le parquet autrement qu’en entraînement », assure Thomas Nahon, meneur de l'équipe du coach Alan Semeria. 

 

Le Stade Laurentin Basket-Ball avançait en terrain inconnu. Si le recrutement apparaissait intéressant sur le papier, le coach Alan Semeria, n’avait pas pu le voir encore à l’œuvre lors des sacro-saints matchs amicaux de début de saison.  Et puis, il avait dû faire face à une suspicion de cas de Covid-19 et donc à la mise entre parenthèses des entraînements pendant une semaine. « Nous avons alors pris le pari de ne disputer aucun match amical », explique Thomas Nahon.  En dépit de ces impondérables, les Laurentins sont arrivés sur le parquet avec les crocs. « Le groupe vit bien ensemble mais c’était déjà le cas l’an passé. D'un point de vue sportif, les nouveaux joueurs issus du niveau supérieur se sont rapidement acclimatés. Nous devons encore peaufiner notre fond de jeu, réaliser des ajustements, mais on a d’ores et déjà prouvé que nous étions présents. »

Etat d’esprit et cohésion ont été d’entrée au rendez-vous. Et permis de confirmer qu’en dépit d’une saison galère durant laquelle le groupe aurait pu exploser, l’escouade laurentine avait à cœur de se racheter.

Confirmer à Lyon

Ce week-end, le SLB se déplacera à Lyon, pour affronter une réserve de Nationale 2 avec l’ambition de confirmer. Toujours des matchs délicats à appréhender mais le plaisir de pouvoir rejouer prend le dessus sur toutes les extrapolations. « Les matchs à Lyon ne sont jamais faciles, mais on va aborder ce déplacement comme tous les autres. On va arriver avec un plan de jeu qu'on aura travaillé cette semaine. »

Saint-Laurent-du-Var a sans doute fait le plus dur en ce début de saison en gagnant et en jetant aux orties ce qui pouvait apparaître comme une malédiction. Alan Semeria a été renouvelé et bénéficie de toute la confiance du club et des joueurs. « A nous de pas reproduire les mêmes erreurs que par le passé et d'assurer un maintien le plus rapidement possible », conclut Thomas Nahon qui débute sa sixième saison au club.